Les ressources et la population

 
L'agriculture, seule ressource du village, fait vivre de petites et moyennes exploitations dont l'élevage bovin (race charolais pour la viande, normande pour le lait) est la principale activité. De nombreuses familles, travaillant dans les grandes villes alentour retrouvent le village pour les fins de semaines ou les vacances.
   
Le patrimoine  

La salle des fêtes:
Construite juste après la dernière guerre avec les fonds récoltés par l'amicale laïque et la Bourrée, la salle des fêtes fut inaugurée en 1947. Conçue pour accueillir des spectacles de toute nature, sa capacité d'accueil est de 330 places assises. Surplombant les spectateurs, l'espace scénique (70 m2) permet aux troupes les plus importantes d'évoluer dans des conditions optimales.
   
L'église romane de Vergheas:
Parfaitement entretenue, cette église romane du 12eme siècle est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Entre 1960 et 1966, elle fût restaurée une première fois. C'est à cette époque que le chœur et les trois autels en granit de la Creuse prirent leur forme actuelle. De magnifiques vitraux ornent le chœur.
Tout dernièrement (2001 à 2002), une nouvelle série de travaux de réhabilitation du clocher et des murs extérieurs lui redonnent son éclat d'antan. Les heures peuvent à nouveau s'égrener au son des ses cloches magestueuses.
Une des richesses de la paroisse est la statue de Notre Dame de Vergheas. Sculptée vers 1250 par un berger palestinien, cette statue miraculeuse fut ramenée des lieux saints par quatre seigneurs de la région qui prenaient part aux croisades sous les ordres de Saint LOUIS.


La Statue miraculeuse de Vergheas
:

L'histoire de cette statue est très tourmentée. Elle traversa les âges jusqu'au 20eme siècle grâce à la bienveillance de ses fidèles. C'est ainsi qu'elle échappa à la tourmente révolutionnaire de 1789, ou elle fut cachée par une dame du village. Vénérée par les villageois et les fidèles de toute la région, elle est fêtée chaque année le dimanche après le 15 Août. A l'occasion de l'un de ces pèlerinages, le 18 Août 1963, près de 10 000 pèlerins assistèrent à son couronnement des mains de Monseigneur Lefèvre, alors archevêque de Bourges.
Malheureusement, elle fût dérobée un dimanche de novembre 1976. Ce n'est que 25 ans plus tard, grâce à un antiquaire parisien qu'elle fut retrouvée. Les autorités françaises la rendirent officiellement à Mr le maire de Vergheas le 5 Juillet 2002.

Reccueillie depuis ce jour au sein du trésor de la cathédrale de Clermont-Ferrand, la statue retrouvait le village le jour de la fête du pélerinage pour retourner dans la capitale Auvergnate attendant la fin des travaux nécéssaires à sa sécurité. Depuis le 21 Mai 2005, notre Dame de Vergheas occupe définitivement l'autel de son église et veille désormais sur ses fidèles.